PERRINE MANSUY

 

 

RAINBOW SHELL le nouvel album de Perrine Mansuy  est sorti le 19 Fevrier  2016 sur Laborie Jazz -

Perrine Mansuy : Piano
Eric Longsworth : Cello
Remy Decrouy : Guitares, Effets
Jean-Luc Di Fraya : Batterie
Mathis Haug : Chant

Avec ce nouvel opus Rainbow Shell, la pianiste s’engage résolument sur une voie pop, une « dream pop » de l’ouest, sur les traces de l’infatigable voyageuse, l’aventureuse Katherine Mansfield.
Zébrée de guitares blues et des samples de Rémy Decrouy, toujours soutenue par les percussions de son autre compagnon de route, Jean Luc Di Fraya, l’arrivée du violoncelliste Eric Longsworth dans le groupe colore l’ensemble de nuances nouvelles : sensibilité romanesque, engagement romantique?
Soulignant le désir de Perrine de laisser le chant intérieur, primitif et cathartique, prendre le dessus, la voix rauque de Mathis Haug confirme cette tendance, recréant ainsi un univers onirique et intime. Quand elle donne de la voix et joue des claviers, Perrine catalyse l’énergie, tel un chaman. Elle ose affronter l’inconnu et se risque à découvrir ce que l’on est sans toujours le savoir.

 

pm

pm

pm


Contact :
 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

PLAYER AUDIO extraits

 

 

Rainbow Shell

 

En concert / Live on Stage

02/08 Crest Jazz Vocal
26/08 Marseille Mucem
04/10 Theatre Charleville Mezieres

ON EN PARLE

Rêveries sous-marines, dîners célestes, floraisons inattendues et ballets aériens, Perrine Mansuy cultive l’onirisme des éléments naturels, cherchant dans un lyrisme sans retenue sa libération des pesanteurs ordinaires - Les Inrocks

Perrine Mansuy trace des esquisses de poésie en musique, pour un univers de contes et autres fééries très pop - Florent Servia - Jazz News

Un écho surnaturel, murmuré avec la fraîcheur de sources claires et désirantes, un piano sensible et affirmé, une rêverie assumée, faite de douces violences selon qu'elle frappe ou caresse son clavier - Jazz Magazine

Avec la souplesse d'un jeu qui sait ne pas insister, elle compose, elle borde le jeu des instrumentistes, silence musical d'où percussions, guitares et voix prennent du groove, du blues et des résonnances - Valerie Lagarde - JRA

Un romantisme exaltant anime ce disque par l'écriture de Perrine Mansuy, son piano et son chant délicat -Dom Imonk  - Gazette Bleue

Le paroxysme du charme et de la beauté - Frequence Sud

Son univers se raconte en de multiples histoires où alternent rythme enlevé, douceur, tumulte et exaltation  - Dan Warzy  - Zibeline

Une gestion des harmonies et des improvisations qui renouvèle le répertoire jazz par ses subtiles et inventives apparitions de rock de pop de classique - Alain Dupeux - Radio REC

Ce nouveau disque explore délibérément une voie plus pop, veloutée et accessible travaillée avec un grand savoir-faire - Thierry Giard - Culture Jazz