Gypsy Eyes

« Comme Jimi Hendrix, j’avoue ma fascination pour les Gitans, ce peuple du vent, ces artistes de feu, libres et fiers. Gitans, Manouches, Tsiganes, Roms, tous ces termes désignent des gens de voyages, de musiques, de croyances et de souffrances. Ils s’emparent des musiques qu’ils rencontrent, les transforment à leur gré, y impriment leurs rites, leurs rythmes. Dans les yeux de Rocky Gresset, j’ai vu briller la même flamme que dans le regard d’Antonio El Titi. Deux Gitans, deux virtuoses de la guitare, dignes héritiers de leurs maîtres : Django Reinhardt pour l’un, Paco de Lucia pour l’autre. Deux cousins de musique, qui devaient se rencontrer, se raconter leur histoire.

 

 C’est alors que j’ai imaginé ce trio, me sentant alors comme le trait d’union possible pour que la rencontre ait lieu, et qu’avec la liberté du jazz, le dialogue s’installe entre nous trois, Rocky et El Titi, cousins de musique, devaient se retrouver pour se raconter leurs histoires respectives. »

 

 Louis Winsberg

 

Louis Winsberg : Guitare
Rocky Gresset : Guitare
Antonio El Titi : Guitare

01 Gypsy eyes (Jimi Hendrix)      4'50"
02 Take Five (Paul Desmond)      3'48"
03 Chez Loulou (Rocky Gresset)  3'42"
04 Chez Rocky (Louis Winsberg)  3'12"
05 Nuages (Django Reinhardt)    3'14"
06 Caravan (Juan Tizol / Duke Ellington) 3'02"
07 Chez Titi (Louis Winsberg)    5'09"
08 Undivel (Antonio «El Titi»)    3'52"
09 El Tigre (Louis Winsberg)      6'02"
10 Curtis song (Rocky Gresset)  4'43"

Sortie : Avril 2014
Label : Such Production