Biographie Renaud Garcia-Fons

Renaud Garcia-Fons

Un itineraire  singulier entre classique, jazz et musiques du monde.

Renaud_assis
Photo : Caroline Pottier


Renaud Garcia Fons est de ces musiciens qui font corps avec leur instrument. Son amour de la musique s’affirme dès l’âge de cinq ans au travers du piano et de la guitare classique. Puis survient le coup de foudre avec la contrebasse. Renaud tombe dans « les bras de la belle » et se jette à corps perdu dans la pratique de l’instrument.

Parallèlement à un cursus d’étude classique au conservatoire (classe d’écriture, d’instrument et d’orchestre), il étudie avec François Rabbath avec lequel il acquiert une connaissance approfondie de l’instrument, lui donnant une vision étendue des possibilités de la contrebasse. Il obtient différents prix aux Conservatoires de Paris et d’Aubervilliers et est titulaire du diplôme d’état de professeur de contrebasse. Depuis l'âge de 21 ans, Renaud Garcia-Fons étudie seul, développant un langage et une technique singulière nourris de l'apport de différentes musiques d'orient et d'occident.

Renaud Garcia-Fons a très tôt l’idée d’ajouter une cinquième corde à son « arc » - qui n’en compte classiquement que quatre. Il envisage déjà la contrebasse en tant que soliste, entre composition et improvisation et  forge ainsi sa propre technique et développe un langage qui n’appartient qu’à lui. Son style unique est immédiatement reconnaissable.

Sa quête musicale le conduit à expérimenter de nouvelles sonorités, d’abord dans le jazz en intégrant l’ensemble du trompettiste Roger Guérin, puis l’Orchestre de Contrebasses, l’Orchestre National de Jazz dirigé par Claude Barthélémy. Il sera aussi complice de Nguyen Le, Sylvain Luc, Paquito D’Rivera, Michel Portal, Didier Lockwood, …
Proche de la tradition du flamenco qu’il étudie et transpose à la contrebasse, il collabore avec David Dorantes, Esperanza Fernandez, Gerardo Nunez,  Carmen Linares, … mais aussi avec  Angélique Ionatos (Grèce), Dhafer Youssef (Tunisie), Huong Tanh, (Vietnam) Kudsi Erguner (Turquie), Soriba Kouyaté (Mali), le trio Chemirani (Iran) … dans la sphère des musiques du monde.

Photo Klaus-Hennig Hansen 

RGF@KHH 

Renaud  Garcia-Fons multiplie les récompenses :

en 2009, un Award de la Performance Solo lui est décerné par l’International Society of Bassists.
en 2010, il obtient le prix Echo Deutscher MuzikPreis Jazz du meilleur instrumentiste international (basse / guitare), pour son album « Linea Del Sur » et en 2012 pour l'album "Méditerranées". La même année, il est le premier contrebassiste à obtenir  le Giraldillo de Oro de l'interprétation musicale de la vénérable Biennale Flamenco de Seville.

Soliste virtuose, c’est également un compositeur dont le talent est unanimement reconnu  à travers notamment

-des pièces pour Quatuor à cordes commandées par  France Musique, pour  « Alla Breve »,

- Mundus Imaginalis créé pour le Scottish Chamber Orchestra et l’ensemble de Basse Normandie,

-Le générique de l’émisssion « Les racines du ciel » sur France-Culture

- Une nouvelle partition pour le film muet d’animation de Lotte Reiniger, les aventures du Prince Achmed.

commandée en 2011 par le Kurt Weill Festival en Allemagne

-La Musique du Ballet de Sergio Simon  "Quelque Chose de Carmen" crée  et jouée live à l'Opera de Limoges

avec les musiciens de Linea del Sur.

 

Sur la scène internationale, il joue dans les plus grands Festivals de Jazz et de world music dans le monde entier (Montréal, Melbourne,Vancouver, Rotterdam, Helsinki, Sao Paolo...). Son dernier spectacle La Linea del Sur, enregistré lors du festival Jazz sous les Pommiers, est régulièrement diffusé sur la chaine Mezzo.
En Septembre 2011 il enregistre dans un Prieuré du XIIeme siècle situé à Marcevol dans le sud de la France "Solo" dans lequel avec sa seule contrebasse il voyage à travers tous les styles musicaux qui l'inspirent.

Renaud Garcia-Fons l a publié 10 albums sur Enja, repris en 2013 dans la compilation "Beyond the Double Bass" , CD accompagné d'un DVD documentaire de Nicolas Dattilesi.

Pour son album "Silk Moon",  en duo avec le joueur de Kemence Derya Turkan sorti en Novembre 2014, il signe chez e-motive recors .

En 2015 ils sort  "Paseo a dos" enregsitré avec le pianiste andalou Dorantes.

Insatiable travailleur, il se lance dans des nouveaux projets "La vie devant soi" en trio  qui sort fin 2016 , et avec lequel il remporte le BMW Welt JAzz Award en 2017.

Il prépare maintenant "Du Baroque au Jazz" avec Claire Antonini, et compose pour le cinéma.

 

 

   

                           
RGFPhoto : Pascal Thiebaut

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

La vie devant soi

 

PLAYER AUDIO EXTRAITS

 

En concert / Live on stage

 "La vie devant soi" - "Revoir Paris"

09/12 De Doolen - Rotterdam - Netherlands
18/12 Jazz-Club St Denis - France
02/02 Jazz à la Campagne -  Le Thou  17
23-24/02 Red Sea Jazz Festival - Eilat -Israel
10/03 Auvers Jazz - Auvers sur Oise  - 95
17/03 L'Odyssée - Dol de Bretagne - 35
21/03 Sargfabrik - Wien - Austria
24/03 Birdland Neuburg - Germany
25/03 Unterfahrt Munchen - Germany
26/05 Verrieres le Buisson - 91

"Solo" 

02/12 Poigny Actart 77
03/12 Sivry Courtry Actart 77
19/01 Mediatheque Pierre-Vives Montpellier
10/02 Donnemarie-Dontilly Actart 77
20/04 Jazz in Church - Bucarest - Romania

"Concerto pour Contrebasse" 
15/12 Bad Kissingen - Germany

 

 ON EN PARLE

Entre suspense de thriller et joyeux vagabondage les syncopes vivaces de ces trois là mettent en musique le Paris des cartes postales et des films en noir et blanc - Telerama

Renaud Garcia-Fons rappelle une nouvelle fois que la palette des ses nuances semble illimitée - Jazz News

Entre musette et chansons, jazz et classique Renaud Garcia-Fons éclaire Paris - Marie France

Il a gardé des ses étonnants voyages le gout d'un groove à la fois festif, mélancolique et virtuose - L'Obs

Renaud Garcia-Fons projette sur Paris une musique délicieuse - Politis

Renaud Garcia-Fons nous livre un petit bijou d’écriture enrichi par les apports ingénieux de ses acolytes -   FIP

La partition célèbre les différences et les réunit pour colorer une carte postale Paris musical aux accents universels -  Latins de Jazz