Slider

TROPICAL JAZZ TRIO


En concert au Sunside le 02 Juillet 2019

Alain JEAN-MARIE  piano 
  Patrice CARATINI   contrebasse
 Roger RASPAIL  percussions

En collaboration avec French Paradox

Longtemps nous avons fait de la musique ensemble.

J’ai rencontré Alain Jean‐Marie dans les années soixante‐dix sur la rive gauche de la Seine et quelques années plus tard, sur l’autre rive, j’ai rejoint Roger Raspail au Dreher place du Châtelet.
A cette 
époque les occasions de jouer ne manquaient pas pour les musiciens du rythme. Un tempo viable, une oreille à l’affût et les propositions affluaient. 
Ainsi allait la vie du jazz de ces années qui furent nos universités nourricières.

Durant les quatre décennies qui suivirent, nos pérégrinations musicales nous conduisirent sur bien des chemins qui parfois se croisaient, parfois bifurquaient, nous retrouvant le temps d’une improbable Nuit du jazz ou sur une session d’enregistrement confidentielle, à la recherche des racines africaines des musiques que nous aimons. 
Nous passions d’une scène à l’autre avec la légèreté insouciante de nos débuts, pour le plaisir simple de la musique, jusqu’à ce que la rencontre avec le jeune label French Paradox nous conduise dans un studio d’enregistrement pour la production d’un album dont le résultat nous a tous trois surpris. 

Sans y prendre garde, au cours de ces années nous avions construit une histoire musicale révélée par le miroir du magnétophone.

Le Tropical Jazz Trio était né.

Patrice Caratini

« Trois musiciens de haut talent, de grande sensibilité, dans l’expression la plus forte de ce balancement qu’est le swing... »
Sylvain Siclier - Le Monde

« Leur répertoire est une merveille de sensibilité »
Louis-Julien Nicolaou - Telerama

« ...On a trouvé cette pépite signée Patrice Caratini, Alain Jean-Marie et Roger Raspail,, ou quand trois immenses musiciens revisitent le patrimoine guadeloupéen, cubain et latino-américain avec humilité et beaucoup de poésie.... »  TSF JAZZ

« Du jazz, et du meilleur, qui brasse les matériaux les plus divers pour en faire chaque fois un objet unique, terriblement singulier, et attachant. Grande réussite ! »  Xavier Prevost - DNJ

« ...Pas de superflu ni d'effusions mais beaucoup d'humilité, un son au plus près des peaux, des cordes et du bois.... »  David Koperhant - Jazz News

En concert / Live on stage 

 03/10 Le Bal Blomet - PARIS - Infos

Alain Patrice